Victimes: 027 607 31 00
Auteur-e-s: 027 322 99 86
Victimes: 027 607 31 00
Auteur-e-s: 027 322 99 86

Un clip pour sensibiliser les jeunes

VIOLENCE QUE FAIRE diffuse un clip sur les réseaux sociaux à l’attention des jeunes.

En Suisse, en moyenne, 43% des jeunes (de 11 à 19 ans) ont déjà reçu au moins une fois des photos ou vidéos intimes d’autres personnes sur leur téléphone portable ou leur ordinateur. 11% des jeunes ont déjà envoyé ce type d’images d’eux-mêmes selon une étude de 2016 (Etude JAMES - Jeunesses, Activités, Médias, Enquête Suisse - 2016).

Dans ce contexte, l’Association VIOLENCE QUE FAIRE a décidé d’axer sa campagne 2019 sur la prévention des dangers et les graves conséquences des « dérapages » du sexting, une pratique qui se banalise chez les jeunes. VIOLENCE QUE FAIRE souhaite également inciter les jeunes victimes, auteur·e·s et témoins à sortir du silence et à faire un premier pas pour briser le cycle de la violence au sein de leur relation amoureuse, que celle-ci soit psychologique, sexuelle, économique ou physique.

VIOLENCE QUE FAIRE est une association suisse romande active dans les cantons de Berne, Fribourg, Genève, Jura, Neuchâtel, Valais, Vaud.

 

Publié le 10 juillet 2019

 

Témoignage

On a décidé de vivre ensemble et le cauchemar a commencé. Il m’a fait couper les ponts avec tous mes amis, puis après ce fut le tour de ma famille, petit à petit je me suis retrouvée complètement seule. www.violencequefaire.ch
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok