Victimes: 027 607 31 00
Auteur-e-s: 027 322 99 86
Victimes: 027 607 31 00
Auteur-e-s: 027 322 99 86

1. Les mariages forcés existent aussi en Valais

Un mariage est considéré comme forcé lorsqu'une des personnes du futur couple n'a pas la possibilité de refuser ce mariage ou y est contrainte sous pression des parents, beaux-parents, parenté ou communauté.

 Selon la loi, un mariage ne peut être conclu qu’avec le libre et plein consentement des futur-e-s époux et épouses (art. 16 al. 2 de la Déclaration universelle des droits de l’homme et art. 14 Constitution suisse). Le mariage forcé est interdit en Suisse (art. 181a du Code pénal). Toute personne majeure a le droit de se marier, et celui de décider elle-même avec qui elle veut se marier.

En Valais aussi, il existe des jeunes femmes et des jeunes hommes qui sont contraint-e-s d’épouser une personne non choisie, ou forcé-e-s par leur entourage familial à rester marié-e-s contre leur volonté. Les situations de mariages forcés relèvent aussi de violences domestiques.

Les personnes touchées peuvent prendre contact avec les organismes spécialisés pour les victimes de violences domestiques et avec les hébergements d’urgences.

 

Publié le 7 octobre 2021

Témoignage

On a décidé de vivre ensemble et le cauchemar a commencé. Il m’a fait couper les ponts avec tous mes amis, puis après ce fut le tour de ma famille, petit à petit je me suis retrouvée complètement seule. www.violencequefaire.ch
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok